Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander

Nouveautés

Toutes les nouveautés

Lettre d'informations

Nos magasins

Nos magasins

Boutique principale au 40 rue Royale 78000 Versailles- mardi au samedi 10h13h et 14h30-19h

» Découvrez nos magasins!

Bijoux, décoration : Histoire, matière et conseils

Bijoux et objets de décoration : histoire, matières et conseils 

Histoire de la perle chez Aramance

La perle de culture : un peu d’histoire

La perle de culture résulte d’un phénomène de formation  provoqué par l’intervention d’un greffon; les premiers furent les Chinois qui introduisaient dans le manteau de l’huître une figurine de plomb à l’effigie de Bouddha, autour de laquelle la nacre venait se déposer. Très tôt, les Japonais s’intéressent aux greffes. En Europe, un suédois et un français menèrent des expériences sans suite.

La perle d’eau douce : la perle privilégiée pour les bijoux fantaisie haut-de-gamme

Du fait de la variété presque illimitée de leur forme, de leur taille, de leur abondance et de leur prix très intéressant, elles jouissent d’une grande popularité.
Ce sont les chinois qui découvrirent les premiers au XIIIème siècle que l’on pouvait cultiver des perles dans des moules d’eau douce. Des milliers de périculteurs chinois en produisent aujourd’hui entre 500 et 800 tonnes annuellement.

Les Perles d'eau douces sont légèrement moins brillantes que leurs cousines les perles d'eau de mer. Cependant elles offrent une plus large variété de couleurs et de formes. Elles tendent aussi à être moins onéreuses que leurs cousines d'eau de mer. On dit qu'elles sont plus populaires parce que plus accessible en terme de prix d'achat.
En revanche étant formées exclusivement de nacre elles sont plus résistantes à l'usage que les perles d'eau de mer nucléonnées.

Chez Aramance, la perle d’eau douce est présente dans beaucoup de colliers. Assemblée avec d’autres matériaux, elle transforme un collier « classique » en un bijou tendance et original sans se départir de son élégance. Vous la trouverez dans la boutique déclinée en de multiples couleurs.

Les colliers-sautoirs ouverts donnent un coup de jeune au collier de perle et permettent de porter votre bijou de multiples façons.

Le sautoir fermé, plus classique mise sur la sobriété et l’élégance.

Les boucles d’oreilles en perle restent une valeur sûre et font preuve d’originalité lorsque les perles s’accumulent, se mettant mutuellement en valeur.

La perle baroque : la perle irrégulière et unique

Le terme de "perle Baroque" est associé à l'aspect irrégulier des perles classées dans cette catégorie. N'y voyez donc pas une classification dégradante ou minimisant la beauté naturelle de ces perles.

Posséder un bijou avec des perles Baroques, c'est être certain qu'aucune autre personne n'aura exactement le même.

Il est exact que les perles parfaitement rondes sont plus rares et restent les plus recherchées et leur rareté déclenche un phénomène de prix indiscutable.

Pourtant, en recherchant la perfection dans la rondeur d'une perle, on se dirige aussi vers l'uniformité.

Les pierres naturelles : des gemmes plébiscités dans la bijouterie fantaisie haut-de-gamme

Les calcédoines : une variété de quartz 

La calcédoine est une variété de quartz qui peut avoir toutes les couleurs et comprend plusieurs variétés dont l'agate, l'onyx, la chrysoprase, le jaspe, la sardoine et la cornaline.

Cette pierre singulière se marie très bien avec le nacre sur un collier

L’agate : une pierre aux multiples colorations 

Il existe plusieurs variétés d’agates portant sur l'aspect des colorations rouges, vertes, jaunes, bleues ou noires.

L’agate dendritique ou arborisée : des dessins féériques

L’agate dendritique ou arborisée est une calcédoine translucide incolore ou gris perle présentant des dessins qui rappellent des arbres ou des fougères (d’où son nom venant du grec « dendron » arbre). Elle n’est pas non plus une agate. Ces dessins appelés « dendrites » proviennent de précipitations de fer et de manganèse de brun foncé à presque noir. Ils n’ont rien à voir avec le monde organique et rappellent les cristaux de givre que le froid  plaque l’hiver sur les vitres des fenêtres. Ils surgissent par cristallisation sur les plus  minuscules surfaces des fissures internes sous l’action des précipitations éluvionnaires des minéraux avoisinants. Elle se trouve en même temps que d’autres calcédoines.

Les plus importants gisements sont au Brésil, en Inde et aux États-Unis. Ces pierres sont  aussi appelées pierre de Moka car celles qui venaient autrefois de l’Inde transitaient par le port de Moka pour parvenir en Europe.

L’agate bleue : une pierre qui révèle ses secrets une fois ouverte

L'agate, fermée, entière, n'a rien d'attirant mais ouverte, découpée, on y constate de belles rayures souvent parallèles ainsi que de nombreuses couleurs. Sur cette agate on voit bien toutes les couches de différents bleus et leur transparence aussi parfois. Elle contient toutes sortes de bleu du pâle au vif et du clair au foncé.

Le jaspe : une large palette de coloris 

Le jaspe est une roche sédimentaire contenant 80 à 95 % de silice, souvent classée avec les quartz microcristallins mais qui peut aussi contenir de l'argile. Sa particularité est sa large palette de coloris naturels, on peut estimer, a priori, qu'aucun coloris n'est impossible pour le jaspe ce qui rend d'ailleurs complexe son identification.

L’onyx : une pierre aux dessins circulaires

L'onyx  est une variété d'agate, qui est elle-même une variété de calcédoine; c'est une agate dont les bandes sont circulaires et concentriques. Si les zones sont polygonales au lieu d'être circulaires, l'onyx est dit à fortifications ; si les bandes forment des cercles de coloration peu accentués autour d'une tache ronde plus foncée, l'onyx est dit « oeillé ».

Le quartz rose : une pierre teintée par des oxydes métalliques

Le quartz rose est une variété de quartz teintée par des oxydes métalliques, manganèse, titane ; une récente étude montre que de nombreuses pièces de quartz rose doivent leur couleur à de micro-inclusions de Dumortierite.

Le cuir véritable, le métal argenté et l’argent rhodié : les matériaux de prédilection de la créatrice de bijoux Aramance

Ces deux matières sont traitées conjointement car ils sont utilisés ensemble par la créatrice d’Aramance pour créer des bijoux, principalement des bracelets, modernes et tendance qui remportent un grand succès.

Le cuir : un matériau noble qui a toute sa place dans la bijouterie fantaisie

Le cuir est une peau d'origine animale tannée (généralement de la peau de grands mammifères tels le bœuf, la chèvre et le porc), c'est à dire qu'on lui a enlevé ses éléments périssables. Le cuir est le fruit de cette transformation des peaux opérée par les tanneries, ateliers où les peaux sont traitées de façon végétale ou chimique.

Dans la tannerie, les peaux sont nettoyées : sur leur face extérieure les poils et crasses sont enlevés (c’est le côté "fleur", puis sur leur face intérieure la peau intérieure est enlevée (c’est le côté "chair").

Les peaux sont d’abord trempées dans des bassins contenant du tanin, puis elles sont retirées, lavées et séchées. Cette opération s'appelle le tannage.

Chez Aramance, le cuir utilisé pour les colliers et bracelets est  du cuir véritable.

Le cuir est souvent associé à du métal argenté car l’alliance de ces deux matières, au-delà de l’aspect esthétique, apporte une touche tendance et moderne aux colliers et bracelets qui combinent ces  matériaux.

 Le nubuck : un cuir velouté

Le nubuck est un type de cuir dont la surface a été grattée au papier de verre ou à la meule, ce qui lui donne une apparence veloutée. Contrairement au suède, il est créé à partir de la surface extérieure du cuir (la fleur), ce qui lui confère un grain plus fin et surtout,  une meilleure résistance.

C’est le cuir utilisé par la créatrice d’Aramance pour de nombreux porte-clés.

Le suède ou daim : le cuir doux

Le suède ou daim est un type de cuir avec une finition plus douce. Le suède est obtenu à partir de la face intérieure du cuir, généralement de la vache, mais il en existe à base de daim (d’où son nom même quand il ne provient pas de cet animal) ou de porc. Comme le suède est constitué uniquement de la couche intérieure de la peau, il est moins solide mais plus doux que le cuir classique. Ses caractéristiques de souplesse en font un matériau de choix pour l'habillement et usages sensibles. Le suède a été employé à l'origine pour les gants de femmes mais il est également populaire dans la tapisserie d'ameublement, les chaussures, les sacs et autres accessoires. Aramance utilise le daim dans la confection de certains porte-clés.

Attention : Le cuir n’aime pas l’eau, ni les détergents ou tout autre liquide. Veillez à ce qu’il ne soit pas en contact avec ces produits.

Le métal argenté et l’argent rhodié : des matériaux nobles utilisés dans la bijouterie fantaisie

Le métal argenté

Le métal argenté est un métal non précieux recouvert d'une fine couche d'argent. Il est signalé par un poinçon simple. Le métal argenté s'oxyde à l'air. S’il a noirci, pour lui rendre son aspect brillant, essuyez-le avec un chiffon doux.

L’argent rhodié 

L'argent rhodié désigne de l'argent recouvert d'une fine couche de rhodium (matériau précieux), utilisé en plaquage. Étant inoxydable, c'est donc une couche protectrice qui permet d'éviter l'oxydation et une meilleure durée de vie du bijou. Sa couleur se rapproche de celle de l'or blanc. Le rhodium est cher ce qui explique le prix plus élevé de ces bijoux.

La soie : un tissu noble aux nombreuses utilisations 

La soie : histoire et composition

L’utilisation de la soie remonte à environ 4500 ans. C’est dans le domaine des vêtements de luxe que la soie a trouvé ses premières utilisations et, depuis, la soie véhicule avec elle cette image de luxe.

Pour être considéré comme de la soie, un tissu doit être composé d’au moins 80% de son poids en soie. Les fibres sont constituées d’une section triangulaire qui réfléchit la lumière et c’est ce qui lui donne son éclat et sa brillance.

Sa production ne représente qu’un faible pourcentage des fibres textiles dans le monde, ce qui explique la rareté et la valeur de la soie, indépendamment des ses qualités intrinsèques. 

La soie sauvage : fabrication et texture

La soie sauvage est obtenue à partir de fibres naturelles, composées de fils qui proviennent d’autres larves que celle du bombyx-mori (larves du vers à soie du murier) élevé en captivité. Elle est donc obtenue dans un environnement naturel non contrôlé. Elle est d’une texture moins lisse que la soie pure.

La soie : un matériau aussi utilisé en décoration et en bijouterie

Dans notre boutique Aramance, vous retrouverez ce beau tissu dans les sections décoration et bijouterie, preuve que ce tissu n’est pas exclusivement réservé à l’habillement.

En effet, la soie est présente dans nos « Objets de décoration », telles que nos lampes à poser abat-jour originales et design en 100% soie naturelle. Ces lampes lotus sont déclinées en plusieurs couleurs et en deux tailles.  Ce tissu précieux s’invite également dans notre section « Art de la table » avec de magnifiques chemins de table. La soie est aussi un matériau de choix pour les bijoux. Vous trouverez dans la boutique d’élégants bracelets en soie, jouant sur les contrastes de matières et de couleurs, ornés d’une pierre en verre de Murano ou d’un accessoire en métal argenté.

Nos conseils d’entretien pour vos bijoux

Retirez vos bijoux avant de prendre un bain ou une douche. N’oubliez pas que le cuir n'aime pas l'eau !

Préservez vos bijoux en évitant le contact avec les cosmétiques et les parfums.

Nettoyez vos bijoux en les essuyant simplement avec un chiffon doux, notamment pour le métal argenté si vous observez une légère oxydation.

Évitez de mettre les bijoux en contact les uns avec les autres ou avec des pierres précieuses, ils pourraient se rayer ou s'abîmer par frottement.

Les perles : un entretien particulier 

Les perles sont faites pour êtres portées le plus souvent possible, elles se réhydratent au contact de la peau et gardent ainsi leur éclat.

L'argent plaqué et le métal argenté : se prémunir de l’oxydation

Comme chacun sait, ce matériau s'oxyde à l'air. La pollution, le contact avec la peau n'arrangent rien. Par conséquent, il est préférable de conserver son bijou à l'abri de l'air, dans une boîte ou une pochette. Il s'oxydera tout de même mais plus lentement.

Si votre bijou s’est oxydé, utilisez un petit chiffon pour le frotter. S'il a beaucoup noirci, vous pouvez imprégner votre chiffon d’un peu d'acétone et frottez-le avec tout en prenant grand soin d’éviter le cuir du bijou. En aucun cas vous ne devez utiliser des détergents ou d’autres produits plus agressifs que vous trouverez dans le commerce. Le plaquage est parfois léger sur les bijoux fantaisie et vous risqueriez de l’abîmer.